Carnet de route

Rando Bir Ennasr

Le 03/04/2014 par Monique CHOUKROUN

R. V. devant le caf à 8 heures dernier carat, comme d’habitude, pour la randonnée de Bir

Ennasr de ce dimanche 30 mars 2014.!

Ce matin-là, comme d’habitude, malgré le passage à l'heure d'été dans la nuit, tout le

monde est à l'heure. Quarante personnes à l'heure!!

Nous traversons Benslimane qui se prépare à une course pédestre puis de charmants

paysages de campagne aux collines rondes, à perte de vue. !

Nous oublions la ville.!

Le soleil nous sourit, le vent nous rafraîchit.!

Une fois les voitures alignées sur l'aire de stationnement en lisière d’une forêt propice,

nous démarrons d'un bon pas. !

Un barbelé sur notre droite comme fil conducteur pendant quelques mètres, nous

enchainons descentes quelquefois rocailleuses et remontées plus ou moins raides sur 15

kilomètres et 200 mètres de dénivelé. !

Un oued au débit fantaisiste, des fermes en terre perchées sur les collines, bien protégées

par des chiens persévérants… Nous sommes hors du Temps sur la Terre. !

Nous serpentons entre des buissons de cystes aux tendres fleurs blanches, des

immortelles dont nous faisons de petits bouquets violets à souhait, des pâquerettes, des

boutons d'or, du lavandin, des champs de blé vert, des champs dont le vert vire au bleu.

Des oliviers tortueux, des pins dont se régalent quelques chenilles parsèment le chemin.!

Quelques barbelés ferment, de fraîche date, notre chemin - nous les franchissons tout à

fait illégalement mais légitimement -. Ils protègent les jeunes pousses des animaux

gourmands.!

L'odeur du thym excitent nos narines.!

Les ânes ignorent superbement notre intrusion. Les moutons en troupeaux bêlent au fond

des vallées ou nous coupent la route ou nous laissent élégamment le passage.!

Quelques pauses photo, eau et en-cas et c'est déjà l'heure du déjeuner que nous prenons

sur ou sous un vieux tronc, un tronc fendu en deux, dont chacune des deux parties s'est

nonchalamment couchée symétriquement . Deux arches accueillantes . L'oued coule à

deux pas. Nous nous adonnons sans réserve au repos, voire à la sieste - c'est pourquoi je

n'apparais pas sur la traditionnelle photo collective -. Puis nous repartons à l'assaut de la

crête, des crêtes après avoir passé l'oued sans péril. !

Le parking est déjà là. Tout le monde est content. Les conversations s'achèvent, se

poursuivront dans les voitures. Retour à Casa sans encombre, même pas

d'embouteillage !!

Nous avons fait le plein de bonheurs!!

À la prochaine...!

 







CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41