Carnet de route

RANDONNEE TAOUNATE

Le 08/03/2014 par Ahmed BENAISSA

Tous les randonneurs finissent par arriver au petit hôtel du lac à Taounate ce vendredi 7 Mars .Pour ceux qui n’ont pas eu la surprise en empruntant le bon itinéraire l’évidence le plus court, il aura été possible de faire la connaissance avec la charmante petite ville récemment devenue Wilaya. Ceux qu’auront voulu faire un maximum d’autoroute pour y arriver, se sont retrouvés à devoir faire quelques dizaines de kilomètres en plus, en pleine nuit sur un projet de route non encore goudronnée. Mais qu’importe ! A l’hôtel du Lac, la table est bonne (merci Zoulikha), l’ambiance bon enfant et le personnel aux petits soins. La surprise cette fois à Taounate ,ca va être le guide : un petit bonhomme ,un petit vieux que tout le monde connait tant en ville d’aux environs. Il écoute bien le genre de randonnées qu’on veut faire pour remplir la journée de samedi et  la demi-journée de dimanche : bien marcher et nous mettre plein les carreaux. Ce sera Jbel Duster pour commencer. Rien de vraiment méchant mais cela culmine suffisamment pour mettre la ville et les environs à nos pieds! A vous couper le souffle !

 

Les étendus d’eaux tranquilles (barrage –retenue ,lacs ,cours d’eaux) toujours enserrés de prés par des oliveraies aux arbres d’égale distance les unes des autres suivant des lignes équidistants, en harmonie avec la limite des eaux. Ici et là des jeunes gens du pays semblent avoir l’habitude de se retrouver là dans des hauteurs richement herbues et bien souvent fleuries. Notre guide mine de rien semble avoir un mot pour chacun qu’il reconnait .Un tel, comment ca va ton père ?...

 

Les femmes lourdement chargées de branches sèches piquées ca et là en foret , sur le retour vers les chaumières  et d’autres maisons aux portes en fer forgé, loin en contre –bas . Elles ont  toutes le ’’ Bonjour’’ clair, instantané …pour un peu, elles s’arrêtent malgré la charge, pour un brin de causette. Cette ouverture, ce calme, cette paix… Tiens ! Mais c’est qui est temps de pique-niquer. Il y a juste par là un endroit qui fera l’affaire ! dit le guide. Ce sera une bonne demi-heure plus tard : quelques marronniers imposants entourés d’amandiers en fleurs, une sorte de cirque en forme d’amphi avec un point d’eau.

 

Un ’’ Azib’’ appartenant à un ami de notre guide. Il tient même à nous y montrer une vachette fraichement venue au monde. Bientôt c’est l’heure de reprendre la rando : trois bonnes heures pour retrouver l’asphalte de Taounate ! Dimanche : Petit déjeuner à 7, départ à 8, 4 heures de marche promises. Il en aura fallu 5 ! Les derniers arrivés à 13 H 30 passées. Tous crevés et heureux ! En fait on a passé une bonne partie de la matinée à dégringoler toujours vers le bas, à prendre des photos,  batifoler, un arrêt au bord de l’oued aux eaux vives roulant et cascadant parmi de grands rochers.

 

La ville s’étant  retrouvée tout à coup de l’autre coté d’une chaine de montagnes qu’il n’est pas question d’affronter n’importe comment et n’ importe où. Il faudra plutôt longer le cours d’eau vers l’amont sur plusieurs kilomètres avant de trouver ce qui ressemble bien à une piste. Heureusement que la montagne est boisée et le soleil pas trop méchant ce jour là !C’est  qu’il faut encore casser la graine et s’arracher de Taounate pour rentrer à Casa avant la nuit.







CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41