Carnet de route

AGUELZIM

Le 24/05/2014 par LAILA

C’est à 16h30 que nous-nous donnons RDV devant la station Afriquia de la route d’El Jadida ce vendredi 16 mai 2014. Après 4h de route, nous arrivons à destination. Le village d’Aremd ne présente pas d’intérêt particulier mais constitue le point de départ de plusieurs circuits de randonnée dont le nôtre. Nous envisageons de monter au col de Tizi Mzik samedi et de rejoindre celui d’Aguelzim dimanche.

Nous élisons domicile chez Omar le Rouge. Après un bon diner, nous validons avec Hassan, notre guide, le programme de la première journée et avançons les possibilités qui s’offrent à nous le deuxième jour. La prudence est le mot d’ordre : nous pouvons faire autant de dénivelé et de distance que nous souhaitons mais nous n’emprunterons pas de chemins non balisés.

Avertis des conditions d’hébergement qui nous attendent le lendemain, nous savourons le luxe du moment et passons une nuit courte mais bien reposante.Nous-nous réveillons à 6h30 samedi, et petit-déjeunons pendant que les muletierschargent les bêtes. Nous démarrons à 7h30.

Nous entamons notre montée, d’un pas lent mais sûr, vers le col de Tizi Mzik à 2400m d’altitude. Après 3 heures de marche, nous arrivons au sommet où s’offre à nous un très beau panorama, clairsemé de nuages de la vallée verdoyante d'Azaden. Nous-nous accordons quelques minutes de pause et nous désaltérons avec des jus d’orangefrais et sucrés.

Nous laissons le village de Tizi Oussem dans la vallée sur la droite pour descendre aux bergeries AzibTamsout à 2250m. Nous apercevons peu à peu au loin les belles cascades d'Irhouliden dont nous apprécions le bruit et la fraicheur.Nous-nous y installons pour le pique-nique et lézardons pendant 1h30. Vers 14h nous attaquons la montée au refuge du CAF Tazarhart(ex. Lepinay). Le fils d'Omar nous y attend avec un bon verre de thé, nous sortons nos provisions gourmandes. Certains vont goûter également l’eau fraiche de la cascade !

Après avoir découvert les lieux, nous préparons avec joie le matériel de la douche : bouilloire et bouteilles. Nous filons les uns après autres sans bousculade… nous avons tout le temps devant nous et l’eau chaude ne risque pas de manquer ! Nous improvisons des canapés confortables avec ce que nous trouvons d’objets moelleux. Nous-nous prélassons au soleil, bavardons, bouquinons, jouons aux cartes… Que c’est bon de « farnienter » après une journée de marche !

Nous dînons et prenons sans tarder nos quartiers pour nous préparer au réveil matinal qui nous attend. Personne ne dortd’un sommeil profond mais tout le monde est prêt le lendemain à 6h30.

Nous amorçons une première descente avant d’entamer l'ascension du col d’Aguelzim qui culmine à 3600 mètres. Au terme d'un sentier impressionnant en lacets de 83 virages, parcouru sous un ciel couvert, agrémenté d’une lune claire, nous arrivons au sommet. La montée est une véritable épreuve physique récompensée à son terme par une magnifique vue sur le Toubkal, les sommets et les cols avoisinants. Nous redescendons progressivement vers le refuge de Toubkal. Nous empruntons le sentier qui mène au refuge dans l’autre sens et nous-nous arrêtons pour prendre des jus d'orange. Nous engageons la descente en direction Sidi Chamharouch pour y faire une courte halte. Après la visite des lieux, nous reprenons la marche pour arriver vers 13h30 chez Omar le Rouge.Nous quittons difficilement les lieux… en nous promettant d’y revenir… pour l’ascension du Toubkal prévue le 7 juin… mais également pour d’autres épreuves et aventures... Des week-ends comme celui-là, on en veut plus souvent !

Merci à Youssef de nous avoir organisé cette escapade et aux membres du groupe de l’avoir rendue agréable avec leurs gaité et bonne humeur…

CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41