Carnet de route

grotte GORAN

Le 21/06/2014 par HAMID LEMASRA

On a déjà été dans cette grotte, on a déjà parlé de l’œuvre d’érosia depuis des millions d années, mais cette fois c’est toute une autre histoire qui nous intéresse.

Des traces beaucoup plus récentes, des gravures rupestres, qui datent malgré tout d’un peu plus de 3000 ans avant JC. Dés l’entrée on a compris que la tâche n’allait pas être facile, beaucoup de graffitis décorent le plafond un peu jaunâtre de la grotte, sûrement les traces de jeunes qui s’aventurent dans les premiers mètres de Goran souvent équipés d’un peu de courage et de quelques bougies dont on voit encore les traces noires de fumée, et malheureusement de beaucoup d’inconscience et d’incivilité, car c’est bien dans cette amas de graffitis qu’il faut chercher les vraies gravures : plusieurs représentations d’objets de guerre ( pointe de flèche , boomerang)  ainsi qu’une forme d’un animal qu’on pense être un bovidé ), sur le sol un nombre incalculable de morceaux de poteries, qui laissent penser à l’existence d’un foyer humain ancien  mais l’absence de trace de feu ( les parois et le plafond ne sont pas noirs de fumée ) nous fait plutôt pencher vers l hypothèse de la grotte grenier ou plutôt la grotte  magasin ( la température dans la grotte est constante, et plus fraiche qu’à l’extérieure ).

Depuis cette à la fois belle et triste découverte le fait d’être  rentré dans cette grotte et d’en être sorti sans aucun contrôle ou règlementation m’a plutôt inquiété, j’ai peur qu’une partie de notre histoire  parte dans la fumée des bougies  des inconscients , j ai peur que dans peu de temps ce bovidé sera remplacé par «  vive le raja »  ou «  Amine aime Malika » et exactement comme pour l’Oukaimeden  j’ai peur qu’on oublie ce qu’on a été et puis on ne saura jamais ce qu’on va devenir.

CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41