Carnet de route

Sortie à Timahdit les 28/29 mars 2015

Le 28/03/2015 par Evelyne

Arrivée le vendredi soir à l'auberge,  nous avons eu le plaisir, pour ceux qui sont arrivés de jour, de voir les singes magot au milieu de la neige dans la forêt surplombant Azrou. Les premiers arrivés sur les lieux ont improvisé une promenade le long de la rivière Khnig en crue où des pêcheurs tentaient de capturer des truites en vain.
Après installation dans des chambres un peu fraiches, bien que l’isolation thermique soit assurée par des panneaux en bois, nous avons diné avec un tagine au chevreau et aux pruneaux, et nous sommes partis nous mettre au chaud dans nos lits car la température extérieure était de 2 degrés. Dans les chambres chauffées, c'était plus confortable.

 

Le lendemain, après le petit-déjeuner, départ à 9 H avec notre guide Abderrahim pour une belle randonnée de 7 heures de marche dans une zone couverte de neige par endroits, tombée la veille. Le soleil était au rendez-vous et la chaleur aussi.
Nous sommes partis de Timahdit à 1800 mètres d'altitude, c'est une région volcanique, les rochers contiennent du schiste.


Nous avons monté un col pour arriver à 2100 mètres d'altitude et admirer le Djebel Habri, et toute la vue sur le plateau de Timahdit. Lors de notre ascension, nous avons eu le plaisir d'apercevoir un beau renard d'une belle taille. 


Nous avons marché sur la neige, aussi une belle bataille de boule de neige dans les congères s'est improvisée, provoquée certes par l'adjointe du chef de course!


Nous avons traversé un plateau et remonter un autre col d'où nous découvrons les Djebels Beniij et Bouyabladen. Nous avons d'ailleurs pris notre pique-nique dans ce lieu magique entouré de sommets enneigés avec un soleil radieux.  La photo de groupe s'imposait.

A 14 heures, nous avons continué notre circuit par un plateau qui dominait toute la vallée. Lors d'une traversée d'un troupeau de mouton, un chien de berger qui voulait faire son travail (défendre son troupeau) a fait peur à Bahia en jappant après et en coursant tout en montrant ses crocs, mais Brahim s'est interposé en le menaçant de son bâton de marche. La scène se termine bien avec l'intervention du berger, plus de peur que de mal.


Il faut dire que c'est la région des chiens de l'atlas, de beaux chiens de berger noirs et blancs pour certains. 


Nous sommes passés près du mausolée de  Moulay Abdelsalam, certains ont fait un vœu en allumant une bougie. Nous sommes redescendus par des gorges superbes avec de belles couleurs de roches ocres. Nous avons aperçu un malheureux rapace, avec ses ailes de grande envergure, pris au piège dans les barbelés d'une clôture de champ. Nous avons rencontrés une caravane d'ânes de petites tailles transportant une lourde charge de bois. Quel courage pour ces petits baudets !!!

 

Les kilomètres commençaient à se faire sentir, il nous restait encore 2 heures de marche, mais nous avons tous fini enchantés de cette formidable randonnée forte en couleur, en paysage.


Bravo à Mohamed, qui randonnait pour la première fois au CAF, il a été gâté par le kilométrage : 27,5 kilomètres. Nous lui souhaitons la bienvenue dans notre club et espérons qu'il renouvèlera l'expérience.

 

Nous sommes arrivés à l'auberge à la tombée de la nuit et nous étions contents de prendre une bonne douche chaude, bien que le nombre de salles de bain était insuffisant. Pour le diner, nous avons eu le plaisir de déguster un plat de truites de l'Atlas garni de légumes, n'en déplaise aux pêcheurs bredouilles. 


Et tout le monde s'est couché tôt après autant de kilomètres.

 

Le dimanche, malgré le changement d'horaire tout le monde était debout pour le petit- déjeuner prévu à 8 H 30. 


Un petit groupe de 7 marcheurs a repris la route pour aller au lac Tidouit. Nous avons eu la chance de traverser un oued, donc nous nous sommes déchaussés 2 fois. Au lac, nous avons admiré l'envol d'une cigogne, et les poules d'eau.


Retour à l'auberge à 13 heures comme prévu pour reprendre la route pour Casa.
Merci à Brahim et au guide Abderrahim pour ce week-end.


La région est très attrayante et les paysages sont d'une splendeur à couper le souffle.







CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41