Carnet de route

Traversée du Rif Occidental

Sortie :  Trek Traversée du Rif Occidental du 24/10/2015

Le 24/10/2015 par Clémence GUYARD

Traversée du Rif Occidental

Du 24 au 29 Octobre 2015

 

Pour ma deuxième sortie avec le CAF, encore une réussite !

J’ai réussi, contre vents et marées (pas facile ces agendas professionnels, zut alors !), à m’intégrer au groupe d’Isa pour partir à la conquête du Rif Occidental.

Samedi soir, arrivée à Chefchaouen par Supratours. Il fait nuit mais la ville est très animée pour la Choura - les enfants courent dans les rues, les souks sont pleins, les brouhahas et les rires résonnent dans les petites ruelles de la ville bleue -, pas facile de se frayer un chemin jusqu’à l’Hôtel Madrid pour déposer mon sac ! Une dizaine de minutes à jouer des coudes et me voilà enfin arrivée à l’Hôtel grâce aux indications des locaux. Hôtel super sympa avec des murs décorés de mosaïques, des lumières tamisées…mais pas le temps de se reposer, je pars rejoindre la team pour un petit tajine à côté de la kasbah. Premier contact très facile et ambiance chaleureuse sont les premiers mots qui me viennent pour décrire cette première rencontre. Esprit cafiste bonjour ! Après un repas vite expédié - à la marocaine, bien sûr, et puis on nous déloge pas si facilement – nous rentrons nous coucher à l’Hôtel car dans quelques heures le trek (et voyage culinaire) commence !

Premier lever, tout est en ordre malgré le changement d’heure nous avons réussi à nous accorder, ouf ! Un petit déjeuner bien costaud, les mules chargées et une petite photo de groupe plus tard, nous suivons tous les traces de Mohammed, notre cher guide. On commence par du dénivelé positif direct, ça pique un peu, surtout sous le beau soleil que nous avons eu durant cette première matinée ! Crocus, cannabis en sèche dans les champs, chèvres, mules et paysage caillouteux marquent cette première demi-journée. Arrivés au sommet, le repos est bien mérité pour le pic-nic. Le changement de décor est incroyable : on se croirait dans une forêt canadienne…et le temps nous le fait vite savoir lorsque nous entamons la descente de l’autre versant…dans un brouillard épais. Mohammed en profite pour nous donner plein d’informations sur la végétation environnante. Lorsque nous arrivons à Afeska pour notre première nuit, le ciel est bouché et la pluie, jusque-là légère, commence à s’intensifier. Mais ce n’est pas parce que le temps n’était pas clément et que le gîte n’avait pas l’électricité que nous n’en avons pas profité ! Au contraire, après une grosse journée de marche : petit thé réconfortant et cornes de gazelles suivis des typiques bissara, loubia et tajine….délicieux, tout cela à la lueur des chandelles !

Après une bonne nuit de sommeil pour –presque- tout le monde et un bon petit-déjeuner, on est repartis…sous la pluie ! Des terrasses de culture au Pont de Dieu, rien ne nous aura arrêtés...sauf peut-être les abeilles…aie aie aie ça pique ces petites bêtes ! Le soir nous nous arrêtons dormir à Akchour. Que retenir de cette soirée ?! Tajine kefta, beaux moments de rigolades, apprentissage du darija...

Lendemain en forme pour notre troisième jour de marche ! Suivis par les chiens d’Akchour, nous traversons les villages berbères et arrivons à notre dernier gîte à Bni Malaa, en terrain argileux. Que les couleurs étaient jolies et que les villages étaient mignons ! Chaque traversée de village était comme une immersion dans le quotidien de ces villages perdus. Dernière nuit dans le Rif, et encore une belle soirée mémorable ! Poissons frits, tajine de poulet à tomber, parties de jeux endiablées à la lueur des bougies, blagues bien grasses et balbutiements de mots en darija…

Réveil avec une superbe vue sur la Méditerranée. Nous partons en compagnie des mules pour la dernière étape du trek. Journée facile, nous profitons de paysages nouveaux mais toujours aussi sublimes. En plus le soleil est revenu ! Bonne humeur, courses dans les descentes (et attention, belek, sinon on te fonce dedans, bravo l’esprit cafiste !), rencontres avec des petits chiots… et arrivée sur Oued Laou sous le soleil où nous profitons de la mer et des poissons frits…en quantité !

C’est avec un brin de tristesse que je vous ai quittés plus tôt pour rentrer à Casa car dieu sait que j’aurais aimé partager ces derniers moments en votre chère compagnie !

Merci à chacun d’entre vous pour ces beaux moments, merci à Isabelle pour l’organisation et à Mohammed pour tout ce que tu as pu nous apporter ! On remet ça vite !

Clémence GUYARD

CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41