Carnet de route

Week-end parfait

Sortie :  Randonnée Timenkar du 16/04/2016

Le 17/04/2016 par Joubaire Anne-Laure

Un petit groupe de 10 personnes s’est lancé dans cette excursion classée « Difficile » par Jean-Marie, sur le plateau du Timenkar et vers Setti Fatma. Un premier groupe arrive vers la fin de l’après midi et a eu l’occasion de déguster un bon tajine à Dar Ikalimo, notre hôtel . Le deuxième groupe arrive vers 00h30.

Après une bonne nuit, bercés par les bruits de la rivière en contrebas, nous petit déjeunons copieusement sur des tables à l’air libre et avec vue sur la montagne que nous allons franchir.

A 8h30, après chargement des bagages sur les deux mules que nous avons réservés, en route. Nous nous engageons doucement mais surement à l’assaut du chemin. La montée est aisée au début puis les choses se corsent puisque nous perdons le sentier. Nous escaladons un ensemble de rochers pendant ce qu’il semble être une éternité ! Enfin nous arrivons au sommet et degustons pendant une pause bien méritée quelques fruits secs et une vue magnifique sur l’ensemble de monts environnants. Nous repartons ragaillardis à la découverte du plateau du Timenkar. Nous nous arrêtons pour déjeuner sur un plateau où les seuls bruits sont ceux des jeunes bergers commandant à leurs troupeaux et les bêlements inquiets des agnelets en quête de leurs mères. L’herbe y est étonnament verdoyante…on dirait du gazon anglais !

Après un petit somme au soleil, nous repartons vers une montagne rouge qui semble sortie de Mars ! Alors que l’on hésite à passer devant des chemins qui semblent peu solides, les mules elles le passent avec aise ! Ici, l’eau bienfaitrice est plus rare et le paysage devient aride. Arrivés au point culminant à 2500 m, nous redescendons vers notre gîte. Malgré les bâtons, la descente s’est révélée un peu rude car avec beaucoup de cailloux instables. Malgré tout nous arrivons à 17h30 au village, niché au cœur de la colline. Les maisons y sont faîtes en pierres locales et les habitants cultivent de la nourriture pour les troupeaux dans des cultures en rizières, panorama surprenant !

Notre gîte est aussi la maison de notre muletier Lahcen, dont l’hospitalité n’a d’égale que sa gentillesse. Après un thé et du pain avec de la confiture, nous testons le « hamman berbère ». Si les premiers n’ont droit qu’à de l’eau froide, les derniers ont la chance de pouvoir profiter d’une eau bien chaude ! Après un bon couscous, nous allons nous coucher bien au chaud !  Nous repartons requinqués le lendemain matin, et pour certains dévalons le sentier en lacets qui conduit jusqu’à Setti Fatma, village touristique de la vallée de l’Ourika, où nous retrouvons le bruit des voitures et l’agitation ! Nous disons au revoir à Lahcen et prenons le mini bus jusqu’au gite du premier soir pour récupérer les voitures et revenir avant les bouchons des vacances à Casa !

En résumé : des paysages magnifiques, de l’air pur, de belles rencontres et de la bonne gastronomie : à faire et refaire !







CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41