Carnet de route

Rando des deux vallées

Sortie :  Randonnée des deux vallées du 04/06/2016

Le 04/06/2016 par Jean-Marie BILLARD

Rendez-vous était pris vendredi soir chez Omar "le Rouge". Lorsque nous arivons Damien et moi, nous trouvons nos compères (et commères) en train de jouer à un truc passionnant: le jeu des "têtes de boeufs". Si, si. Selon Isabelle, il s'agit d'un jeu intelligent qui demande d'avoir le sens de la stratégie. Sûrement beaucoup, moi j'ai essayé et j'ai perdu.

 

Le lendemain matin beau temps et bonne humeur générale. Merci Isabelle (et les autres). Nous voila partis pour l'ascension du col de Tamatert à travers une forêt de pins maritimes (dixit Damien, le spécialiste) et de chênes verts, sous le chant des oiseaux et du bruissement des cascades. En se retournant, belle vue sur Imlil et plus loin le tizi m'zic. Arrivés à 2300 belle vue sur la vallée de Tachdirt couverte de genêts en fleurs et tout à fait à gauche le village d'Ikkis

 

Descente vers l'oued et ensuite traversée de l'oued de gauche à droite, de droite à gauche, et ainsi de suite. Mustapha, Solange te remercie elle a tellement aimé l'eau fraiche qu'elle y a passé presque plus de temps dessous que dessus! Rencontre avec un groupe de jeunes lavandières intriguées par ce groupe de marcheurs en train de déambuler dans leur lavoir. Et enfin piquenique à l'ombre fraiche d'une plantation de noyers près de l'eau.

 

Re-départ pour l'ascension du col de l'Aguersioual, un peu moins haut que le précédent. Juste avant de quitter l'oued, Solange nous fait le coup du bain de siège mais garde son éternel sourire. Montée sans arrêt jusqu'au col. Vue sur le village de Tinoughrin, les flancs de la vallée sont couverts (presque) de touffes de genêts en fleurs. De l'autre côté, vue sur Amsakrou et Matat. Descente rapide vers le café "Mont Blanc" à Aguersioual en bas pour une petite pause et reprendre son souffle.

 

Ensuite retour à Aremd en passant par Imlil et la kasbah du Toubkal. La visite des cascades ce sera pour dimanche

 

Soirée animée autour du jeu intelligent des "têtes de boeufs". Puis salade, spaghetti, poulet, brochette, melon pour suivre avant d'aller dormir.

 

Et une nouvelle, triste. Le jeune anglais de 19 ans égaré dans le massif du Toubkal depuis plus de 8 jours a été retrouvé mort en contrebas du chemin d'accès au Toubkal, vers le pierrier un peu avant le col. Il était parti seul. Beaucoup de vent ce jour là. Il avait passé la nuit au refuge.

 

Dimanche matin, départ pour Sidi Chamarouch et son célèbre marabout, spécialisé dans le traitement surnaturel des problèmes de fertilité (?) Le long du chemin, la pensée du jeune anglais ne nous lâche pas si facilement. Montée jusqu'en haut du village pour quelques photos et un verre de jus d'orange puis redescente par le sentier des vergers qui conduit au village d'Aremd. Visite des cascades d'Imlil de plus en plus encombrées par les cafés et les baraques à tagines/frites. Odeur de brochettes.

 

Remontée chez Omar le Rouge pour le départ. Une cagette de cerises nous y attend. Partage. C'est déjà fini. Le retour d'Isabelle vers Casa se passe bien avec ses passagers. C'était un beau weekend avec de belles personnes.

 

Mais pourquoi cet anglais est-il parti tout seul?

 

Jean-Marie

CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41