Carnet de route

Kasbah de Boulaouane

Sortie :  Kasba Boulaouane du 24/04/2016

Le 22/12/2016 par CORNET Christophe
C’est dans une ambiance quasi printanière que nous avons retrouvé le site majestueux de la
Kasbah de Boulaouane de dimanche 18 décembre 2016. Nous nous sommes donnés rendez-
vous à 8H00 devant le C.A.F. puis à 10H15 nous sommes arrivés sur place. Nous avons
commencé par une photo de groupe en face de la forteresse, avec en contrebas, l’oued Oum
R’bia.
Un peu d’histoire puis de géographie : La Kasba a été construite par Moulay Ismaïl vers 1710
pour avoir une vue dominante sur toute la région. La Kasba de Boulaouane, est, paraît-il, la
plus prestigieuse des soixante-seize forteresses ismailiennes. Kasbah stratégique par son
emplacement sur ce point équidistant des principales tribus des plaines du centre.
 
Il fut un temps où la forteresse fourmillait de fantassins, de soldats, où les ordres des chefs
guerriers se mêlaient au hennissement des chevaux.
 
Boulaouane est une destination « proche » de Casablanca à un peu moins de deux heures de
route et 134 km, que nous atteignons par Settat (première sortie d’autoroute), ville que nous
traversons en prenant la direction d’El Jadida, nous longeons un grand plateau de cultures
essentiellement céréalières. Nous poursuivons ensuite au-delà d’Oulad Saïd que nous
traversons également et, assez peu de temps avant d’arriver à destination nous arrivons dans
une zone valonnée où nous traversons l’oued Oum R’bia avant de poursuivre vers le Sud, par
la traversée de Boulaouane où nous quittons la direction d’El Jadida pour suivre en direction
du barrage d’Imfout. Encore quelques kilomètres à travers un plateau aride planté en partie
d’eucalyptus et enfin la Kasba, qu’il faut savoir dénicher dans les confins des Doukkala,
domine l'oued Oum er Rbia qui serpente en contre-bas. La vue est saisissante car on se trouve très haut et la verte vallée cultivée semble toute petite en bas.
 
Après avoir garé les voitures le long de la muraille de la Kasbah, nous avons pris le chemin
qui descend en direction des vergers d’orangers mais nous sommes restés en hauteur car les
vergers ne sont plus accessibles et doivent être dépassés avant de rejoindre les bords de l’ouedpour une traversée à pied qui est la marque de distinctive de la randonnée.
 
Une fois la traversée achevée nous avons repris notre chemin à travers les arbustes et lauriers roses qui longent l’oued puis nous sommes montés sur la colline qui nous permet de rejoindre un beau point de vue à 360° de site et de nous retrouver sur un autre versant tout en nous trouvant toujours près du bord de l’oued. Vers 12H15 nous avons fait une petite pose sur les dalles rocheuses du bord de l’oued, lieu particulièrement agréable pour prendre un moment de détente à la fois ensoleillé et avec le murmure de l'eau.
 
Nous avons ensuite poursuivi en remontant sur les hauteurs par des chemins qui mènent aux
douars proches et qui longent les cultures. Le choix du lieu de pique-nique s’est fait en
détectant du haut l’endroit de traversée de l’oued le plus propice. Un troupeau de moutons
nous a accompagné durant la pause déjeuner et parmi eux, nous avons même pu observer un petit agneau fraîchement venu au monde et qui venait de faire connaissance avec sa maman !!
Deuxième traversée de l’oued, remontée un chemin dans un creux puis arrivée à la Kaskah
par l’arrière de la forteresse nous avons pris le temps de visiter le site, ses greniers à blé, sa
mosquée partiellement restaurée en tentant d’imaginer ce que pouvait être cette belle
construction du temps de sa splendeur. A 15H00 passées nous reprîmes les voitures, non pour nous séparer mais pour rejoindre un café à Ouled Abbou où nous avons partagé thé et sfinges dans une ambiance fort conviviale.
CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41