Carnet de route

Rando Aquatique Akchour

Le 23/06/2018 par SEFRAOUI ABDELHAMID

Akchour : Samedi 23 et Dimanche 24 Juin Rando Aquatique Akchour

 

C'était ma première randonnée avec le CAF et je n'ai pas été déçue du voyage !  

La plupart d'entre nous sommes partis de Casablanca le vendredi soir sur la route de Oued Laou en direction du petit village d'Akchour au cœur du Rif. La route est sineuse et le périple fatiguant et nous sommes content de découvrir notre gîte. Mignonnet et confortable, nous découvrons une vue superbe au réveil. Nous faisons connaissance tous ensemble autour d'un petit déjeuner servi par le restaurateur du village en contrebas.

Hamid a souhaité relevé de nouveau le défi de cette rando et nous annonce la couleur avec humour et gravité à la fois : c'est la rando la plus compliquée. Les rochers sont glissants et il vaut mieux faire attention à l'endroit où l'on met les pieds. Nous échangeons des regards mi amusés mi inquiets. Puis c'est le temps des présentations. Un tour de table et nous savons que la journée sera très sympathique.

Après une bonne recharge de sucre, nous préparons nos sacs et faisons connaissance avec Soufiane, notre guide pour la journée. Un muletier nous accompagne sur le chemin. Il ramènera nos affaires sèches au gîte le temps de la partie aquatique.

Nous débutons sur un sentier de montagne. Il fait très chaud ; le petit groupe tantôt chemine en silence tantôt discute de tout et de rien. Le bonheur de la randonnée !

Après 1H de montée, nous faisons une courte halte dans un hameau de montagne. Sur le chemin montant, une grande mère nous explique avec le sourire qu'elle a eu 20 enfants et qu'elle en a malheureusement perdu 14... Elle tient sa petite fille à la main au milieu des champs de cannabis. Nous cherchons du regard les laboratoires secrets en essayant de nous faire aussi discrets que les pierres sur le chemin. Après 2h de montée, une petite photo de groupe et nous redescendons vers le torrent sur un chemin plus escarpé avec des passages relativement dangeureux. Vigilants, nous parvenons sur le gué avec le sourire.

Les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Assis en rond sous un abri, nous prenons un peu de thé, de sucre et de pain en écoutant le bruit de l'oued. Certains envisagent de revenir demain pour nager vers la grande cascade... Proposition très enthousiaste de début d'après midi... Il en sera autrement après 3H de nage dans le froid !

Après avoir enfilés nos combinaisons, la traversée peut commencer. Deux options : soit mettre le pied sur les rochers et risquer de se casser la figure, soit mettre le pied dans l'eau à l'aveugle et risque de se casser la figure en perdant l'équilibre...:-) mais avec un peu de pratique, nous y arrivons sans trop de dommages.

L'eau ne nous paraît pas froide de prime abord mais plus le temps passe plus nous percevons très bien ce que peuvent être les souffrances des naufragés... Ce n'est pas Julie qui dira le contraire !

Mais après de bonnes rigolades, glissades et plongées dans des renfoncement du torrent, nous faisons halte pour le déjeuner.  L'utilme étape de notre périple : une magnifique nage finale sous le pont de Dieu, merveille de la nature. Des touristes nous aident à mettre à l'abri nos affaires sèches et portables sur un matelas pneumatique. Tout juste si nous nous croyons pas dans un remake du film la plage et de titanic. Il y a quelque chose de mystérieux dans cette vallée, l'endroit est réellement paradisiaque.

 

Défis relevé ! Encore bravo à Hamid pour l'organisation et la bonne ambiance. Nous achevons cette randonnée un peu courbaturés après une petite frayeur de Hind. Nous découvrons alors le AKchour plus touristique avec ses terrasses aménagées accrochés à flanc de gorge, ces bars sortis de nulle part où des groupes de jeunes s'amusent autour d'un bon tajin.

Au programme de notre soirée : un tajin façon gratin de pommes de terre, une bonne rigolade sur les histoires de randonneurs perdus en pleine forêt, un match de foot à grand suspense, une séquence étirements/yoga et une petite tisane mémorable sur le toit terrasse pour les plus zens.  

 

Merci au CAF pour ce week-end inoubliable

 






CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41
Agenda