Carnet de route

Sortie avec l'Association Amicale des Non et Malvoyants :

Le 17/02/2019 par Assia - Gérard

Sortie avec l’Association Amicale des Non et Malvoyants :

L’esprit du Club Alpin a rayonné dans nos cœurs aussi bien que le soleil dans le ciel bleu, en cette belle journée du Dimanche 12 février. Souvenez-vous, la commission Utilité Publique avait lancé un appel au bénévolat pour une randonnée organisée en partenariat avec l’Association Amicale des Non et Malvoyants. 16 personnes ont répondu à cet appel et 11 jeunes non-voyants et malvoyants ont connu les plaisirs d’une journée de marche à Benslimane. Une expérience nouvelle, une participation active, une marche de partage, un événement à refaire absolument, sont les réflexions exprimées par les bénévoles à la fin de la rando.

Nos remerciements vont à Gérard Guenot, Anne-Claire Gonin, Said Rifai, Saida Rifai, Mohamed Berrada, Julie Lucas, Carolina Garvayo, Assia Bennani, Karim Azzaoui, Bouchra Azzaoui, julie Chaudier, Souad Taouil,

Alors à très vite pour d’autres actions toutes aussi lumineuses !!!

BennaniAssia                                                                                                

Responsable de la commission Utilité Publique

Récit : Gérard a rapporté ce magnifique témoignage :

« Je suis l’un des 10 non-voyants de la rando.

J’ai 11 ans et je suis aveugle de naissance. J’ai un frère de 19 ans qui n’a pas le temps de s’occuper de moi. J’ai un petit frère de 5 ans et je m’amuse avec lui, des fois.

J’ai des amis qui voudraient m’emmener promener mais mes parents ils ne veulent pas, ils ont peur, et eux, ils n’ont pas le temps ; donc, je ne sors jamais pour aller promener.

Quand le Club Alpin nous a invités, d’abord j’ai eu peur et je ne voulais pas y aller. Heureusement, mes parents ont tout de suite été d’accord car mon institutrice leur a bien expliqué. Après, j’ai dit oui.

Donc, le matin du dimanche,  j’étais tout excité d’aller promener et je ne me suis pas attardé dans le lit. Pourtant, il était 7 heures, alors que les autres jours…maman m’appelait au moins 3 fois.

Il y a eu un monsieur très gentil qui est venu me chercher à l’Association.

Cherifa m’a dit que le Monsieur, pour être sûr de ne pas être en retard le dimanche, est venu le samedi reconnaître l’endroit où était l’Association.

En fait, j’ai appris qu’il y avait 3 voitures qui étaient venus chercher tous mes camarades !

On avait rendez vous à l’entrée du Club Alpin ; il y avait déjà plein de monde, quand on est arrivé.

On a fait une photo de tout le groupe et après, chacun de nous a été présenté à un monsieur ou à une dame qui nous demandait toujours si tout allait bien, si on n’avait besoin de quelque chose. Il nous prenait le bras ou la main. J’ai bien aimé parce qu’il était gentil.

On est monté en voiture et on a roulé. On était plusieurs dans chaque voiture.

A moi, on a demandé comment je m’appelais, si j’avais des frères et sœur. Moi, je n’ai pas de sœur.

Si je travaillais bien à l’école. Moi, j’aime bien les maths.

Longtemps on a roulé. Je crois que c’était une ferme où on s’est arrêté. En tout cas, c’était à la campagne car on sentait que l’air était frais et pas pollué.

J’avais envie d’aller aux toilettes.

Les adultes ont parlé longtemps et moi j’avais hâte de me promener : on m’avait dit qu’on allait se promener dans la forêt  et moi, je ne sais pas ce que c’est d’aller dans la forêt. Est-ce qu’on allait rencontrer des loups ?

Moi, j’aimais bien une dame me tenait par le bras ou bien, une autre dame me disait de m’accrocher à son sac à dos. Elle voulait que je sois derrière elle, mais moi je voulais être devant et que ce soit elle qui me suive.

J’aimais bien sentir les branches des arbres qui passaient sur mon ventre ou sur mes jambes. J’avais peur  que des branches d’arbre me battent la figure mais j’ai vite compris que mon accompagnatrice les tenait  éloignées. Elle faisait très attention à moi. Et j’aimais bien.

On a bien marché et des fois on a fait des pauses ; il fallait s’assoir pour se reposer…mais moi, je n‘étais pas fatigué et je voulais repartir tout de suite.

On a bu de l’eau parce qu’il faisait chaud ; il y avait un grand soleil, je le sentais sur ma figure te sur mes mains.

 Après, on s’est arrêté pour faire un pique nique ; moi, j’aime bien faire le pique nique. C’est pas comme à la maison ou à l’école !

Après, alors là, j’ai eu peur : on est descendu sur une pente et je glissais ; j’avais peur et je serrais fort la main de la dame. Mais je ne suis jamais tombé. La dame aussi, des fois, elle glissait. Alors moi je la retenais.

Après, on est passé dans un endroit où il y avait plein de gens qui faisaient beaucoup de bruit, qui écoutaient la radio qui jouait très fort. Ils faisaient la cuisine et cela sentait bon et me donnait faim.

Après on a rencontré des gens qui connaissaient  les gens où on était ; ils ont dit que c’étaient aussi des personnes du Caf : des cavistes qu’ils disaient ou des cafistes, je ne sais pas.

  On a marché encore et après on est arrivé à la ferme.

J’étais un peu fatigué mais j’ai beaucoup aimé car tout le monde était gentil et s’occupait de moi.

J’aimerais bien revenir dimanche prochain et faire encore une rando, comme ils disent ».

 Signé : Aniss, un musicien qui joue de la batterie.

Aniss était-il un peu fatigué ? A peine installé dans la voiture sur le chemin du retour, que déjà il dormait comme un bienheureux.

Chérifa, l’institutrice non voyante qui accompagnait ses élèves a voulu témoigner.

« Merci , un grand merci au CAF qui nous a offert cette magnifique journée.

Pour beaucoup d’entre nous, c’était une grande première. Se promener en pleine nature, se sentir en sécurité et par-dessus tout, et c’est inoubliable, se sentir aimés. Tellement d’attentions, tellement de prévenances ! Soyez tous remerciés pour ces moments de bonheur.

A bientôt, nous espérons tous d’autres moments pareils à ceux que nous avons vécus ce dimanche 17 février 2019 ».







CLUB ALPIN FRANCAIS CASABLANCA
50 BD SIDI ABDERRAHMANE
ESPACE PROVINCES DE FRANCE
QUARTIER BEAUSEJOUR 20200 CASABLANCA
99350  MAROC
Contactez-nous
Tél. 00 212 522 99 01 41
Agenda